NOUVEAU Prochain Test Gratuit : 17 octobre 2018 - NOUVEAUTES - RESTAURATION NUMÉRIQUE - ACTU - Notre Chaîne YOUTUBE - Accès & Horaires

Home Movie Day 2018 France


Home Movie Day @ Veyrier-du-Lac - 74290

Samedi 20 Octobre 2018 à partir de 19h00 @ Le Téléphérique - Cinémathèque des Pays de Savoie et de l’Ain

Programme de la Soirée

  • Ciné-conférence de Roger Odin, professeur émérite de Paris 3, la Sorbonne Nouvelle. "La famille Bartos de Péter Forgács ou comment faire parler les films de famille". L’utilisation des films de famille comme documents est sans doute le facteur qui a le plus contribué à donner crédit aux films de famille. Aujourd’hui, le phénomène a pris une ampleur remarquable, en particulier depuis la multiplication des archives locales. Dans ce contexte, la série de longs métrages que Péter Forgács a consacré à la Hongrie (« Hongrie privée »), série qu’ouvre le film La famille Bartos (1988), occupe une place à part, non seulement en raison de la reconnaissance dont elle a été l’objet – les films qui la constitue ont été projetés dans le monde entier et reçu de multiples prix (à New York, Budapest, Lisbonne, Marseille, San Francisco, Berlin, …) –, mais surtout en raison de sa façon très particulière de faire parler les films de famille (de la société, de la relation à l’Histoire, de l’homme en général) et de nous inciter à nous poser des questions. Mon intervention s’attachera à mettre en évidence le travail cinématographique à l’œuvre dans ce film ainsi que ses enjeux (esthétiques, historiques, idéologiques). Roger Odin - « La saga des Bartos est un roman de famille hongrois, reflet d’une histoire privée » (Péter Forgács). Forgács “has given the private archive project an ontological dimension, turning it into a reflection on the nature of memory, the construction of history, and the phenomenology of film-making itself” (Joanne Richardson).
  • Ciné-conférence de Stéphane Tralongo, enseignant chercheur à l’Université de Lausanne. "Le sens du cheminement. L’esthétique de la mobilité des films de voyage". Les cinéastes du XXe siècle n’ont pas seulement rapporté des vues des destinations qu’ils avaient atteintes. Ils ont aussi filmé le voyage en train de se faire, dans le mouvement entre le départ et l’arrivée. À côté des vues de paysages stabilisées et cadrées, leurs films comportent souvent des images bougées, révélant l’opération du transport. Cette conférence illustrée par des extraits de films propose de questionner de telles images, dans la mesure où elles font du cheminement du cinéaste une partie intégrante sinon l’objet même du film de voyage. Il s’agit en même temps d’inscrire ces images dans une histoire de la mobilité, qui voit le « voyageur » du XIXe siècle céder progressivement la place au « passager » du XXe siècle, et le sens du cheminement se perdre peu à peu au profit de l’industrie du tourisme.

Ciné-conférences proposées dans le cadre du projet INTERREG V France-Suisse 2014-2020 EntreLACS - Fonds Européen de Développement Régional.

Lieu & Accès HMD Veyrier-du-Lac

Organisateur & Contact

La machine Bolex, les horizons amateurs du cinéma from Archivalp on Vimeo.

Recommander cette page